Moteur  QUASITURBINE  Engine

DÉBATS DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE du Québec, 11 juin 2002

Question Quasiturbine soulevée par le député de Verdun, M. Henri-François Gautrin

Les travaux parlementaires 36e législature, 2e session
Journal des débats - Le mardi 11 juin 2002


Pour visionner le vidéo :  www.youtube.com/watch?v=cYicZmwa1Pk
Fichier vidéo pouvant être téléchargé :   La version originale est sur le site du gouvernement à :
Fichier vidéo 56 Kb (voir vers le milieu du fichier) à : http://diffusion.assnat.qc.ca/video/ch/CH20020611-56.wmv
Fichier vidéo 100 Kb (voir vers le milieu du fichier) à : http://diffusion.assnat.qc.ca/video/ch/CH20020611-100.wmv )

Aide à un chercheur autonome inventeur d'un moteur écologique
(Dépôt du livre "La Quasiturbine" ISBN 2-922888-00-2 
:  www.quasiturbine.com/EProductQTLivreFrancais.htm
et de 50 pages de correspondance à : http://quasiturbine.promci.qc.ca/QTEnergieQc0203.rtf)

 

Fichier texte à: http://assnat.qc.ca/fra/Publications/Debats/journal/ch/020611.htm

La Présidente (Mme Harel):
En principale, M. le député de Verdun. M. Henri-François Gautrin

M. Gautrin:
Je vous remercie, Mme la Présidente. M. Gilles Saint-Hilaire est un
retraité qui est aussi un chercheur. M. Gilles Saint-Hilaire a mis au
point un moteur écologique propre. Comprenez bien, il s'agit d'un
nouveau dessin... un moteur rotatif, on a redessiné l'extérieur pour
qu'il amène une meilleure combustion à l'intérieur. Ce moteur est
reconnu par les revues comme la Revue Automobile, la revue du Rail. À
Rimouski récemment, les étudiants qui ont utilisé ce projet de moteur
ont eu le prix Forces AVENIR. À cet effet, M. le Président, je soumets,
je demande l'autorisation pour pouvoir déposer ce livre sur la
Quasiturbine. Est-ce que vous acceptez?

La Présidente (Mme Harel):
Consentement? Il y a consentement.

M. Gautrin:
Alors, je tiens à déposer ce livre. Merci, Mme la Présidente. Alors, M.
Saint-Hilaire est donc un chercheur qui n'est pas affilié à 
aucune université; c'est un chercheur autonome. Il voudrait
présenter ses résultats au congrès sur l'hydrogène, que, vous savez...
qui a lieu actuellement. Et là il était soumis à ce que j'appelle la
partie de ping-pong des fonctionnaires. Alors, il a demandé au ministère
de la Recherche, de la Science et de la Technologie, qui a dit: C'est
bien intéressant, mais ça dépend du ministère des Ressources naturelles,
qui ont dit: C'est très intéressant, mais ça devrait être l'Industrie et
Commerce. L'Industrie et Commerce: C'est très intéressant, mais ça
devrait aller au ministère de la Recherche, de la Science et de la
Technologie. Toujours est-il que M. Saint-Hilaire n'a pas une
possibilité aujourd'hui de présenter ses résultats. Et, s'il y a
acceptation du leader, je voudrais déposer la correspondance de M.
Saint-Hilaire.

La Présidente (Mme Harel):
Consentement? Consentement.

M. Gautrin:
Merci. Je la dépose. Alors, ma question est bien simple, en l'absence de
la ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie et de
l'Industrie et Commerce, qu'est-ce qu'elle peut faire pour aider un
chercheur brillant, d'après moi, avec un projet d'avenir écologique,
mais qui devrait pouvoir présenter ses résultats au congrès sur
l'hydrogène qui, malheureusement, je me permettrais de vous le rappeler,
va se terminer demain?

La Présidente (Mme Harel):
M. le leader du gouvernement. M. André Boisclair

M. Boisclair:
Mme la Présidente, tous les députés de l'Assemblée auront à nouveau
remarqué l'intérêt du député de Verdun pour les questions scientifiques.
Je m'engage à regarder attentivement non seulement la question soulevée,
mais aussi la documentation déposée par le député. Il y aurait sans
doute, dans des solutions novatrices comme celles que le chercheur en
question propose, des intérêts fort significatifs pour les
environnementalistes du Québec. Je comprends que la communication
scientifique du chercheur en question a dû sans doute être soumise aussi
au panel qui organise cette conférence sur l'hydrogène. Je vais
certainement m'assurer que les faits soient portés à l'attention de la
ministre responsable, en comprenant toutefois, Mme la Présidente, qu'il
n'appartient pas au gouvernement d'indiquer des préférences quant à la
qualité de la recherche qui doit d'abord être validée par des experts du
milieu qui sont celles et ceux habilités à valider les contenus des
communications scientifiques qui sont présentés dans des colloques de
l'envergure de celui auquel fait référence le député de Verdun.

La Présidente (Mme Harel):
Est-ce en complémentaire? En complémentaire,
M. le leader de l'opposition officielle. M. Pierre Paradis

M. Paradis:
Oui, simplement une précision, Mme la Présidente.
La question du député de Verdun faisait référence à une joute de
ping-pong entre deux ministères... Une voix: ...trois ministères. Il y a
au moins deux ministres qui sont ici présents ce matin, le ministre des
Ressources naturelles et Mme la ministre de l'Industrie et du Commerce.
Moi, je ne peux pas comprendre qu'on ne puisse pas apporter une réponse
claire et que quelqu'un porte la responsabilité. C'est le leader du
gouvernement qui semble vouloir s'en charger. Le décret du Conseil
exécutif mentionne que, quand le premier ministre est occupé ailleurs --
et on le comprend -- la vice-première ministre est occupée ailleurs -- 
et on le comprend également -- c'est, à ce moment-là, le ministre de
l'Éducation, qui est occupé ailleurs -- on le comprend également -- 
ou le ministre du Travail, qui est occupé ailleurs. Qui répond quand on a
épuisé la liste du décret?

La Présidente (Mme Harel):
M. le leader du gouvernement. M. André Boisclair

M. Boisclair:
La question impertinente du leader de l'opposition me permet simplement
de rappeler que le gouvernement du Québec a suffisamment de respect pour
les scientifiques québécois pour bien comprendre qu'il n'appartient pas
à un ministre ou à un autre du gouvernement pour dicter le choix de
celles et ceux qui vont présenter à l'occasion de rencontres
scientifiques. La plupart de ces rencontres sont présidées par des
comités de scientifiques qui sont celles et ceux qui décident quelles
sont les communications qui sont présentées à l'occasion d'un congrès.
Et il n'est pas de l'intention, Mme la Présidente, d'un membre du
gouvernement de venir imposer l'ordre des conférenciers ou le choix des
conférenciers dans le cadre de conférences scientifiques qui relèvent
d'abord et avant tout de la qualité de l'expertise de celles et ceux qui
souhaitent faire des présentations scientifiques.

La Présidente (Mme Harel):
Avant que je vous reconnaisse en complémentaire, M. le député de Verdun,
je veux rappeler aux membres de cette Assemblée qu'on ne peut souligner
l'absence d'un des membres, qui certainement vaque à des occupations
tout à fait légitimes. Et je rappelle également que le choix des
ministres qui répondent aux questions est celui du gouvernement.
Alors, M. le député de Verdun, en complémentaire. M. Henri-François Gautrin

M. Gautrin:
Je vous remercie, Mme la Présidente. Je crois que le ministre n'a pas
compris ma question et je vais lui repréciser. Et je suis heureux de
voir qu'il y a un quatrième joueur dans la partie de ping-pong, qui est
le ministère de l'Environnement. Mais la question... n'est pas de
court-circuiter le comité scientifique, c'est de pouvoir avoir accès au
comité scientifique, c'est demander des fonds aux différents ministères
pour pouvoir présenter ces résultats. Ce n'est pas de les
court-circuiter, ce n'est pas ça, le débat. Le débat n'est pas celui-là,
puis je pourrais vous donner... Si vous voulez la liste des avis
favorables, il y en a à satiété, c'est des demandes de fonds. Et sauf
que, Mme la Présidente, vous comprenez, quand vous n'êtes pas dans un
organisme, vous tombez entre les différents programmes, puis personne
s'occupe de vous. On joue au ping-pong avec vous. C'est des demandes de
fonds, ce n'est pas des reconnaissances. La reconnaissance, il y en a
encore, ça. Voulez-vous un livre des reconnaissances? Je vais vous les
donner aussi.

La Présidente (Mme Harel):
Alors, Mme la ministre. Mme Rita Dionne-Marsolais

Mme Dionne-Marsolais:
Merci, Mme la Présidente. Effectivement, c'est une très bonne question
que pose le député de Verdun. Et il existe un programme d'aide...
Des voix: ... il existe un Programme d'aide au développement des
technologies en énergie. C'est un programme qui est très généreux. Et,
quand les projets répondent à ce programme-là, comme l'a bien expliqué
le leader, à la lumière des évaluations qui sont faites par des comités
d'experts, il n'y a aucun problème. La difficulté, c'est quand un projet
ne correspond pas aux critères visés par ce projet-là. Alors, dans le
cas du Programme d'aide au développement des technologies, ce projet-là
ne semble pas correspondre aux capacités, aux critères du programme.

M. le ministre des Ressources Naturelles. M. François Gendron
C'est ça, simple de même.

... Et le même jour ...

http://www.assnat.qc.ca/fra/Publications/debats/epreuve/cte/020611/1500.htm 
Gouvernement du Québec 
Les travaux parlementaires 36e législature, 2e session
Débats de la Commission des transports et de l'environnement
Le mardi 11 juin 2002, (Reprise à 15 h 20)

Le Président (M. Pinard): Alors, rebienvenue aux travaux de la commission transports et environnement. 
Nous travaillons sur le projet de loi n° 67, Loi modifiant le Code de la sécurité routière

... Alors... M. Gobé: ...avant d'avoir des voitures électriques, bien sûr.

M. Ménard: On pourrait avoir, quand on aura toutes les voitures 
à moteur à hydrogène, ça polluera beaucoup moins.

M. Gobé: Bien, si vous écoutiez M. GAUTRIN, on les aurait depuis longtemps. 
Je l'ai vu en Chambre, il a posé la question.

M. Ménard: Non, non. Mais ce n'était pas le moteur à hydrogène.

M. Gobé: C'est la QUASITURBINE, mais ça a une application. 
Bien ceci étant dit, on ne fera pas de débat...

+ + + + +

AUTRES PAGES PERTINENTES

La Quasiturbine - Après 10 mois, enfin une réponse négative du MRST 
Ministère de la Recherche, de la Science et de la Technologie du Québec à une demande de subvention (Volet III). 
- Résumé historique des demandes d'aide refusées.
http://quasiturbine.promci.qc.ca/MRSTSub01.html

La Quasiturbine - Une technologie tenue à l'écart par les Gouvernements et leurs institutions
du Congrès Mondiale sur l'hydrogène Énergétique (Montréal 9-13 juin 2002)
http://quasiturbine.promci.qc.ca/QTHydrogeneMtl2002.html 

La dénonciation du député Gautrin a suscité la correspondance suivante:

La ministre Rita Dionne Marsolais reste sur sa position, compte tenu qu'en septembre 2002, 
elle a confié son budget ministériel à la compagnie Hera-Shell et aux Allemands
http://www.herahydrogen.com/p10-01-2002.html
tout en aidant à redresser les bénéfices d'Hydro-Québec CapiTech
http://www.cyberpresse.ca/reseau/economie/0205/eco_102050098508.html 
Les technologies authentiquement québécoises attendront...

Après avoir consacré 7 années et plus de 400 heures infructueuses aux relations gouvernementales,
les innovateurs auraient-il démontré l'impasse Étatique ? Seraient-ils enfin en droit de lever le ton ?
Voici une lettre qui fait le point "gentiment" compte tenu des démarches :


La pièce jointe de AQMÉ se trouve à: http://quasiturbine.promci.qc.ca/AQMEArticle0206.html

Comme cette lettre adressée à la Ministre Mme Pauline Marois est restée sans accusé réception ni réponse,
et que Mme Marois a accepté de faire le suivi de la résolution "Quasiturbine" des délégués du parti québécois
lors du congrès d'orientation de Gatineau http://quasiturbine.promci.qc.ca/CourrierAhuntsic020901.html ,
une demande plus globale de soutien multi-ministériel
accompagnée d'un brouillon de mémoire à l'intention du conseil des ministres 
http://quasiturbine.promci.qc.ca/QTMEMOIREQUEBEC021217.doc
fut adressée à Mme Marois le 17 décembre 2002, et est restée sans réponse de ce ministre.
Le 17 décembre 2003 - L'ANNIVERSAIRE DE CE MÉMOIRE MULTI-MINISTÉRIEL QUÉBEC -
La parution du LIVRE BLANC "AMÉRICAIN" http://quasiturbine.promci.qc.ca/QTEmotionReports0312.html
coïncide avec l'anniversaire du dépôt d'une demande de soutien multi-ministériel au Gouvernement du Québec.
Rappelons qu'en juin 2003, le député libéral de Verdun M. Henri-François Gautrin a fait une intervention remarquée à l'Assemblée Nationale en faveur de la Quasiturbine http://quasiturbine.promci.qc.ca/AssNatGautrin020611.html, et qu'en décembre 2003, les inventeurs ont déposé le mémoire multi-ministériel. En août 2003, à la demande expresse du député Gautrin, le gouvernement a désigné une fonctionnaire responsable (Madame Lynn.Blouin@mder.gouv.qc.ca).
Toutefois, cette année n'aura apparemment pas suffi à produire la moindre analyse de la technologie Quasiturbine ?
Peut-être nos fonctionnaires vont-ils trouver dans le LIVRE BLANC "AMÉRICAIN" ce qu'ils n'ont pu produire ? Anticipant une déficience financière de l'État, rappelons que les inventeurs ont aussi présentée via le député Gautrin une liste d'une dizaine de mesures "sans frais pour l'État" visant à supporter la technologie Quasiturbine,
et en particulier auprès du Fédéral. Aucune n'a encore été réalisée.
Avons-nous oublié que toute innovation compétitive requiert un sens aigu de l'urgence ?
Le 25 janvier 2004 - Tentative de sensibilisation interministérielle par des ministres québécois
auprès de leur vis avis (ou autres) fédéraux.
Brouillon de projet de lettre soumis par les inventeurs de la Quasiturbine au gouvernement du Québec.
http://quasiturbine.promci.qc.ca/Presse/QTQuebecVisavis0401.doc  (À suivre)

Conseil de la science et de la technologie du Québec http://www.cst.gouv.qc.ca/cst_mandat.html
a pour fonction de conseiller le ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie
sur toute question relative à l'ensemble du développement scientifique et technologique du Québec,
et peut donner au ministre des recommandations relatives au développement scientifique et technologique.
Le Conseil n'a jamais accepté d'établir un contact avec les inventeurs
(sauf pour exiger le retrait de certains de ses fonctionnaires de la liste d'envoi des inventeurs !).


Le 14 avril 2003, ce gouvernement fut défait par le Parti Libéral !

Vous avez des commentaires, faites les parvenir à un(e) de ceux(celles)-ci: 

Le député libéral en matière de R&D (sympathique à la Quasiturbine): 
M. Henri-François Gautrin verdun@globale.net    hgautrin@assnat.qc.ca 

Le grand patron, M. Jean Charest premier.ministre@mce.gouv.qc.ca 

Vous êtes bienvenu de faire une copie à quasiturbine@promci.qc.ca 

************************************

Environ 2 ans après l'intervention du député Gautrin à l'Assemblée Nationale du Québec
http://quasiturbine.promci.qc.ca/AssNatGautrin020611.html ,
un rapport d'activité décevant
http://quasiturbine.promci.qc.ca/GautrinRapportMai2004.doc
a susciter une seconde intervention pilotée par le même député
et lue par le député de Roberval, M. Karl Blackburn s'intitule :
Dépôt de la pétition Quasiturbine de la Coalition CRPDQ
à l'Assemblée Nationale du Québec
Le 4 juin 2004, la pétition du CRPDQ - Saguenay Lac-Saint-Jean www.pureinvention.com/crpdq 
Détails et vidéo à :
http://quasiturbine.promci.qc.ca/AssNatBlackburn040604.html

 

Le 16 juillet 2004 - Que vaut une invitation du sous-ministre à la recherche ?
Une invitation du sous-ministre du MDEER est datée du 8 juillet 2004 et notre réponse d'acceptation datée du 16 juillet 2004.
Ensuite pas de nouvelle ? Nous rendons conséquemment l’archive public 4 mois plus tard à :
http://quasiturbine.promci.qc.ca/QTQuebecITAQ040716.doc
Cette invitation était-elle une diversion de plus visant à nous faire travailler inutilement pour obtenir plus de renseignements
sur une proposition éminemment sans espoir ? Les deux autres dossiers antérieurs, toujours ouverts et non encore traités, sont : http://quasiturbine.promci.qc.ca/QTMEMOIREQUEBEC021217.doc  et
http://quasiturbine.promci.qc.ca/Presse/QTQuebecVisavis0401.doc 
Toujours rien du coté du Canada.
Comme le disait l'ex-député M. Facal : Les gouvernements ne répondent qu'au corporatif puissant !
Soyez d'abord un puissant corporatif et ensuite contactez l'État... On y travaille ! ... À SUIVRE peut-être ...

 

Retour au menu principal Quasiturbine / Return to Quasiturbine main menu

Quasiturbine Agence, Agence promotionnelle pour Quasiturbine Rotative Motorisée par Combustion Continue ou Compresseur
Casier 2804, 3535 Ave Papineau, Montréal Québec H2K 4J9 CANADA (514) 527-8484 Fax (514) 527-9530
http://quasiturbine.promci.qc.ca             quasiturbine@promci.qc.ca